Apresurarse

   Con autoestima a lo alto, como volador de papantla… el mundo se me acaba si me quedo dormida. ¡Soy y me siento total!

 

   La prisa del conejo blanco es el sentir más bello; estás fuera del cuarto, lejos de mi escenario. Me apresuro porque tanta energía puede explotar… explosión de margaritas y sal. Sí, sí señor.

 

 

   El ROBLE

 

ES TIEMPO YA

~ par Dignité sur mars 25, 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :