IGNORANDO LA INDIFERENCIA

    Esos silencios que bloquean los caracoles de cada orejita, esos son los que no podré reconocer como justos o normales. Parece que me he posado ante una puerta sin familia dentro. ¿Dónde dejaste el alma? ¿Hacia dónde me quieres llevar? ¿Ya planeaste el lugar en el que me abandonarás del todo? No necesito más cicatrices, no más por favor…

Oak Tree

~ par Dignité sur juin 7, 2007.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :